Réflexion et présentation du « monde du sport électronique ».

 

Bonjour à l’ensemble de tous mes fans, Charles-Aziz est ravi de vous savoir devant mon article.
Astuce pratique : vous pouvez cliquer sur les mots en gras, non je ne suis pas magicien.

 « La ligue des Champions »
(#epicmusic conseillée pour lire l’article)

Bienvenue dans mon billet spécial e-Sport

Qui sera le prochain Karim Benzema du gaming ou bien le Thierry Roland du Streaming ? Le manager de l’année sur League of Legend,  partenaire ou fournisseur officiel de l’équipe de France de Fifa17 ?
Comment ce phénomène en constante évolution pourra, ou non, avoir un impact sur les générations futures ?
Que sait on vraiment sur le « monde du Sport électronique  » ?

C’est quoi l’e-Sport ? L’e-Sport, comme pour les mots « e-mails », ou « e-commerce » pour ne citer qu’eux, est l’accouplement des mots « e » et « sport ». Cela nous rappelle l’influence que le mot « électronique », peut avoir sur un objet, un passe temps, un outil ou d’autres choses encore…

Hélas, fini le temps de la Nes ou encore de l’Amstrad ( mon tout premier ordinateur <3 ). Passer des nuits blanches sur Zelda ou bien encore s’épuiser les pouces sur PES6 avec Adriano et Zizou. Tout se fait en « réseau internconectey », ouais j’aime bien ce mot. T’as un PC, une PS4 ou encore une Xbox? C’est pareil, si t’as pas d’accès internet, tu te penches légèrement vers l’avant et tu attends la fessée, tu suis la mode ou tu es une victime ok ?

level_up_logo
Plus sérieusement, le sport électronique est devenu un véritable phénomène de société. Depuis, cela n’a fait que s’accroître à une vitesse vertigineuse. Plusieurs centaines de « joueurs » gagnent leur vie grâce aux jeux en réseaux. Les « nerds » du Gaming sont de plus en plus jeunes, l’image du geek boutonneux n’est plus tellement d’actualité, les stéréotypes s’effacent petit à petit. Même les femmes s’y mettent. Si c’est pas génial ça ? A l’image de notre environnement numérique ainsi que celle de l’évolution du confort dans les foyers, aujourd’hui, tout le monde ou presque possède chez lui un ordinateur avec un accès avec internet. C’est devenu « swag », pratique, utile et cool en plus. Jouer pour se divertir, trouver un moyen de passer ses nerfs ou tout simplement faire une partie avec ses amis. Toutes ces activités sont devenues finalement des loisirs de plus en plus répandues ces dernières années.  Ça évolue, et vite. Il faut s’adapter se mettre à jour. Que ce soit changer de machines, de logiciels, pour suivre les nouveautés pas seulement par mode, mais aussi par confort parfois et avec un peu de chance, être là au bon endroit au bon moment et ainsi savoir où et qui est « l’acteur » du moment.

Comme dans le sport, il y a plusieurs disciplines : Les moba, les fpsles mmorpg et autres jeux de cartes parmi bien d’autres. C’est en 2004 que j’ai découvert ce monde, cela n’en était qu’à ces balbutiements en Europe. Depuis un long chemin a été fait. Le fantasme de tous les gamers dont moi même, être payé à jouédevenait enfin une réalité, mon dieu. De la même manière que des mecs qui jouent au foot et qui gagnent des millions ? Non ! Nous n’en sommes pas encore la. Mais de nombreux événement réunissent un grand nombre de joueurs de très haut niveau. En 2016 on peut, avec beaucoup de passion, en faire un véritable métier.


Pour les « geeks » c’est un vrai plaisir de vivre une compétition électronique, en tant qu’acteur ou spectateur! Ils en deviennent vite dépendants, par passion cela dépasse parfois le principe du jeu en lui même, ça devient un véritable objectif et une philosophie de vie, même si on ne le fait pas pour de l’argent, cela demande beaucoup de sacrifices, il faut le savoir. Car comme pour tout, il faut bosser, beaucoup, pour être le meilleur, sinon autant rester sur Tetris à battre son propre record. D’où l’importance de l’internet qui permet de connecter le monde entier.

Le sportif électronique du futur sera un véritable athlète, si ce n’est déjà le cas. La victoire, l’entrainement, l’esprit d’équipe, les mêmes sentiments, les même avantages et carences morales, physiques et sociales. Coach sportif, nutritionniste, psychiatre, hypnotiseur… Un large éventail de métiers aux services du « gamers » pour optimiser les chances de réussite. Le monde se professionnalise et se structure réellement grâce à l’investissement de plusieurs enseignes connues et reconnues qui sponsorisent, soutiennent et donnent les moyens financiers à plusieurs millions de passionnés dans le monde de pouvoir rêver.

Médiatiquement parlant les choses bougent. L’Equipe21Eurosport, des chaines spécialisées dans le sport à la télévision s’emparent timidement du sujet. Certains sont plus discrets et font tout de même leurs trous pour donner un exemple, on pourrait parler de GameOne, une référence dans le genre. Ce qui prédomine et s’apparente au « futur » dans ce monde là en terme de retransmission et de promotion par le contenu, et tout cela en direct. Ce sont les plate-formes de Streaming comme Twitch,  les réseaux sociaux ou autre YouTube. Récemment l’énorme Facebook permet lui aussi de partager du contenu en direct. C’est encore plus simple et plus connecté. L’internet, c’est balaise.  Et si Christophe Bonnefont a dit « Qui maîtrise l’Internet, maîtrise le Monde ». A votre place, je ne le contredirais pas !

Cela reste relativement fermé à un monde bien à lui, à l’instar du « showbiz » dans le cinéma, un petit nombre d’élus font tourner le système, dans une communauté qui se présente comme des pionniers dans le genre.

Next step ? Une pétition pour l’e-Sport aux JO ?(signiez ici)Avec toutes les évolutions qu’on attend, tous les fantasmes et l’infinité de choses possibles grâce à notre outils favoris : la machine. La réalité Virtuelle pourra-t-elle nous faire passer un nouveau cap ?

Et toi alors, à quoi tu joues ?

C’etait Charles-Aziz en direct de son PC.

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *