Immersion dans le « monde du sport électronique »

Bienvenue dans mon second billet spécial e-Sport !

Suite à la présentation du monde du sport électronique dans mon précédent billet blog, je vous propose aujourd’hui de pouvoir entrer en immersion dans le monde d’un joueur pro’.

Nous allons alors abordé différents points. Comme on le sait désormais, le Pro gamer est un spécialiste du clavier et de la souris capable d’interventions rapides et ininterrompues tout au long des parties. Il est capable de supporter une tension, un stress. Une activité professionnelle qui nécessite également une très bonne forme physique, et donc d’entretenir son hygiène de vie. Comment un athlète considère son intégrité physique ? Est elle importante pour obtenir des résultats et d’atteindre ses objectifs ?

La diffusion en streaming de parties suivies par plusieurs dizaines de milliers de joueurs sur Internet attirent les annonceurs et sponsors. Des ressources additionnelles qui complètent le revenu des pro gamers. Certains pro gamers envisagent au bout de quelques années de revenir vers des activités plus classiques d’autres, peuvent devenir des coachs, des animateurs, commentateurs et promoteurs d’événements dans l « e-sport ». Ils sont alors écoutés et suivis par les milliers de « fans » amateurs passionnés de jeux vidéo.
Quel influence les « pgm » ont ils sur ceux qui les suivent chaques jours ? Et comment voient ils leur statuts aux yeux de la société ?

Devenir joueur proffesionel est il donné à toute le monde ?
Aujourd’hui des structures s’installent pour préparer et entraîner celles et ceux qui, grâce à leurs talents de joueur envisagent de se lancer dans la filière de l’e-sport.Des académies qui offrent aux jeunes de se professionnaliser dans un secteur porteur d’avenir. Un exemple « The e-Sport Academy ».

L’e-sport est aujourd’hui intégré au cursus de certaines universités aux Etats-Unis et l’une d’entre elles, à Aurora dans l’Illinois, offre même une bourse de 19 000 dollars pour les membres de son équipe de LOL. Dans ce vaste business, l’industrie du jeu vidéo dépasse aujourd’hui celle du cinéma ou de la musique, la France fait figure de Petit Poucet, au regard des coréens ou américains.

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *