Raspberry

Si vous ne connaissez pas encore ce que c’est qu’un Raspberry. Aujourd’hui je vais vous présenter cette magnifique bête qu’est le Raspberry.

Le Raspberry ou Raspberry pi pour les intimes, est un micro-ordinateur équipé d’un processeur ARM.

« Processeur ARM » mais qu’est-ce que c’est ?

Je ne veux pas vous perdre maintenant, alors que je viens à peine de commencer mon article.

Un processeur ARM pour résumer, c’est un processeur avec l’architecture ARM. « Merci pour l’info mais je pense que j’aurais pu le deviner. »

L’architecture ARM est une architecture relativement plus simple que d’autres familles de processeur, et bénéficie d’une faible consommation électrique. Il est principalement utilisé dans l’informatique embarquée, en particulier dans les téléphones portables et dans les tablettes.

A présent vous savez que vous aussi vous avez déjà été au contact d’un processeur avec l’architecture ARM.

Si vous cherchez sur le net vous verrez qu’il n’existe pas que le Raspberry équipé de ce processeur et qui est aussi un micro-ordinateur. Il y a aussi le Banana-pi, le Odroid, le 96Boards, le BeaglBoard etc.

Mais je ne vais vous parlez que du Raspberry-pi car c’est pour moi le plus simple d’utilisation a la vue de sa très forte communauté sur le web.

Il existe plusieurs modèles de Raspberry -pi :

  • Raspberry-pi A
  • Raspberry-pi A+
  • Raspberry-pi B
  • Raspberry-pi B+
  • Raspberry-pi 2
  • Raspberry-pi 3
  • Raspberry-pi ZERO

Cela va du plus puissant au moins puissant à l’exception du Raspberry-pi ZERO qui lui est aussi puissant que le A+ mais plus petit, avec moins de connecteurs, et surtout moins cher. Car un des atouts majeurs des Raspberry-pi est de ne pas coûter cher. Entre 5€ et 40€. En l’occurrence le Raspberry-ZERO coûte que 5€. A ce prix-là vous n’avez qu’une carte nue sans alimentation, pas de carte SD, ni boitier.

Vous pourrez ajouter par la suite des modules en plus, comme une caméra, un écran (tactile ou non), et des cartes d’extension qui peuvent se brancher sur la fiche GPIO.

C’est aussi un des atouts majeurs de ces micro-ordinateurs : la possibilité de gérer chacune des sorties électriques de la fiche GPIO. Cela permet de faire de la domotique ou encore de contrôler des petits moteurs si l’on veut faire un robot avec notre Raspberry.

Le potentiel de ce micro-ordinateur est sans limite.

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *